Article(s) de la section ‘Les retraites’

Réunion du pôle des retraités de la Fonction publique.

Réunion du pôle des retraités de la Fonction publique

(11 janvier 2024 au siège de l’UNPRG)

En préambule à l’ordre du jour, constat a été fait de la difficulté pour un grand nombre d’associations de recruter de nouveaux retraités par manque de motivation et d’engagement, entrainant un vieillissement des adhérents et des difficultés financières pour les associations, qui ne peuvent pas toujours être compensées par des augmentations de cotisations.  

Le premier sujet abordé a été la Protection sociale complémentaire annoncée dans la fonction publique (elle est déjà appliquée dans le secteur privé depuis 2016). Elle institue des contrats collectifs obligatoires qui se substituent aux contrats individuels souscrits par les fonctionnaires auprès de leurs mutuelles. La mise en place doit se faire ministère par ministère ; chacun d’eux doit lancer un appel d’offres mettant en concurrence les candidats (mutuelles, assureurs, institut de prévoyance), un ou plusieurs opérateurs pouvant être désigné par ministère. Un accord interministériel a été signé en février 2022 avec les partenaires sociaux pour définir un panier de soins minimum assorti au contrat. Les retraités sont exclus de cet accord, l’Etat employeur participant à hauteur de 50% au financement de la cotisation du seul fonctionnaire actif. Il en est fini des mutuelles référencées dans les ministères couvrant indifféremment actifs et retraités et du lien intergénérationnel entre fonctionnaires actifs et retraités.

Sous certaines conditions, les retraités pourront bénéficier de cette offre (sans participation financière) et avec un taux de majoration progressif avec l’âge qui atteindra au maximum 175% (pour les fonctionnaires civils) et 250% (pour les anciens militaires) de la cotisation d’équilibre du contrat collectif. Au-delà de 75 ans, le montant de la cotisation des retraités n’évolue plus en fonction de l’âge. D’après les éléments qui nous ont été communiqués, la cotisation finale ne devrait pas être différente pour les 2 catégories.   Lire la suite de cette entrée »

Les retraités sont une variable d’ajustement budgétaire…

UNE FOIS DE PLUS, LES RETRAITES SONT UNE VARIABLE

D’AJUSTEMENT BUDGETAIRE, CA SUFFIT !!

 

La revalorisation annoncée au 1er janvier 2024 de 5,2% ne couvre même pas l’augmentation légale qui serait au moins de 5,35%, sans compter l’inflation des mois suivants (article L 161-5 du code de la Sécurité sociale). Pour les années antérieure, la perte de pouvoir d’achat a été considérable et n’a jamais été rattrapée. La situation des retraités s’aggrave et notamment pour ceux qui perçoivent de petites pensions. Les prix flambent ; les prix de l’alimentaire ont augmenté de plus de 12% de juillet 2022 à juillet 2023 et sur deux ans l’inflation dans les grandes surfaces est supérieure à 20%. En 7 ans, la perte du pouvoir d’achat s’élève à 8,4% en moyenne et monte jusqu’a plus de 10% pour les retraités ayant subi l’augmentation de la CSG de 10%.

La paupérisation des retraités les plus modestes s’accroit de manière exponentielle.

Une fréquentation des banques alimentaires en 2022 de plus de 1,5 millions de personnes par rapport à 2011.plus de 1 français sur 3 et à découvert ou l’a été au cours de ces 12 derniers mois et le nombre de dossiers de surendettement est en hausse de 11% en juillet 2023. Les différents médiateurs de l’énergie, des assurances, des bailleurs sociaux sont submergés de réclamations.

Par ailleurs, on relève que les dividendes versés par des entreprises françaises du CAC 40 atteignent de nouveaux records (plus de 46 milliards au cours du 2éme trimestre 2023). Le budget 2024 est très révélateur du mépris à l’égard des plus modestes avec le refus d’augmenter de manière substantielle les APL, la suppression des boucliers tarifaires, les économies faites sur la politique de l’emploi et sur la réforme de l’assurance chômage sans oublier celles faites sur le dos des assurés sociaux.    

LE 24 OCTOBRE, LES RETRAITES RECLAMENT LEUR DU :

UNE AUGMENTATION DE 10% DES RETRAITES ET DES PENSIONS

A Paris rassemblement à 14h métro Varenne

En Province, devant les préfectures 

Les organisations du Pôle des retraités de la Fonction publiques:

– La Fédération générale des retraités de la Fonction Publique (FGR/FP)

– L’Association nationale des retraités (ANR)

– L’Union nationale des personnels et retraités de la Gendarmerie (UNPRG)

– L’Union nationale des sous-officiers en retraite (UNSOR)

– La Fédération nationale des officiers mariniers (FNOM)

– L’Union nationale des retraités de la Police (UNRP)

33 requêtes. 0,540 secondes.