Bonjour tout le monde !

Le site de la section de Tourcoing intéresse certainement tous les amis retraités de notre profession. Ils pourront lire et découvrir pas mal d’informations sur l’activité de leurs collègues, les travaux en cours, les améliorations de la vie quotidienne.Si vous êtes intéressé(e)s, vous pouvez remplir un bulletin de pré-adhésion  et l’envoyer à l’adresse prescrite. Cliquez-ici

Pour laisser un commentaire : l’e:mail est demandé mais n’apparaîtra pas dans le commentaire, il sera publié après contrôle du modérateur pour les raisons invoquées dans la page ‘La charte’.

Lorsqu’on se connecte pour écrire un article ou pour faire un commentaire, il faut au minimum respecter les règles élémentaires de courtoisie, par exemple dire bonjour, au revoir, ou merci.

Voir les trucs et astuces.

Il est bien entendu que les articles et commentaires sont réservés à tous les collègues.

Nous vous recommandons d’utiliser FIREFOX ou EDGE pour ceux qui utilisent Windows 10

Repose en paix !…

 

Repose en paix !…Émile…

La voix du Nord.

N‌AHEL.., un petit ange? Pas sûr.

Si c’est triste de mourir à 17 ans, c’est surtout triste de constater le « délabrement » social et moral de la France .On ne parle que de NAHEL, un jeune qui, pour un « simple » refus d’obtempérer, a été « assassiné » par un « méchant » policier.

Il semblerait que 30 000 refus d’obtempérer en France en 2022, soit 30 000  mépris de l’autorité de l’État, c’est « banal » et pas grave !…
Doit-on plaindre le malheureux NAHEL, qui à 17 ans avait déjà 15 mentions au fichier des antécédents judiciaires, avait 5 refus d’obtempérer, dont un datant de février 2023 ?

Doit-on passer sous silence sa mise en cause pour l’utilisation de fausses plaques d’immatriculation, pour recel et circulation sans assurance, pour consommation et vente de produits stupéfiants en janvier et mars 2023 : quel palmarès sans avoir été condamné!! . Alors pourquoi se priver de conduire sans permis, sans assurance et pourquoi ne pas commettre un nouveau refus d’obtempérer ?

Doit-on condamner un policier qui était dans l’exercice de ses fonctions et qui avait un passé irréprochable à preuve les nombreuses citations qui lui avaient été décernées.

Doit-on occulter, par démagogie et lâcheté, que l’origine de ce drame est un délinquant qui conduisait un véhicule qu’il n’avait pas le droit de conduire ?

Pauvre FRANCE qui oublie ses valeurs ancestrales !… 

N.B. : Pauvres médias et politiques qui avez perdu toutes notions de valeurs citoyennes, qui inversez les rôles de victime et de coupable et qui, par vos prises de position et déclarations, banalisez le gravissime REFUS d’obtempérer.

24 requêtes. 0,277 secondes.