Le chèque vacances.

Dans le cadre de la suppression des chèques-vacances pour les retraités à partir du 1 octobre 2023 , il faut , malheureusement , se rendre à l’évidence que le gouvernement ne reviendra pas sur cette mesure  , prise en catimini début août .

Elle a été décidée dans le but de faire des économies : 10 millions d’euros ; ridicule lorsque l’on voit la dette abyssale de l’Etat.

Les syndicats ont été sollicités, ont réagi,  sans réponse des Pouvoirs Publics.

Le Pôle des retraités de la Fonction Publique a dénoncé cette décision par un communiqué adressé à la presse, aux partenaires, et aux ministères concernés, sans réponse également.

Les retraités ont manifesté le 24 octobre 2023 devant Matignon et les préfectures de province pour dénoncer, entre autres, cette mesure.

Nous y étions sous la banderole du Pôle des retraités de la Fonction Publique. Nous avons été interviewés par la presse à plusieurs reprises mais la première ministre a refusé de recevoir une délégation intersyndicale.

Aucune procédure ne pourra faire revenir le gouvernement sur sa décision.

Les retraités sont des gens calmes, sages qui ne détruisent pas pour se faire entendre. Pourtant, nous sommes 17 millions, nous représentons une grande partie de la population française mais nous n’avons aucun représentant (Ministre ou secrétaire d’état) au sein du gouvernement. Et pour la plupart des retraités, ceux-ci vont voter.

Si vous le pouvez, faites savoir ces éléments importants  à vos parlementaires locaux.

Avec toute mon amitié,

Philippe MOUË

Président National UNRP

 

Laisser un commentaire

30 requêtes. 0,164 secondes.