Commémoration de la bataille de Camérone.

LÉGION ÉTRANGÈRE

COMMÉMORATION DE LA BATAILLE  DE CAMÉRONE

Ce jour, 22 avril, à SÈTE, s’est déroulé la cérémonie  en l’honneur de la Légion Etrangère, et en particulier  la bataille de Camérone le 30 avril 1863 au Mexique.

En présence d’un détachement en armes du 2ème R.E.I. de NÎMES, de M.F.COMMEINHES , Maire de SÈTE,  et de ses adjoints Mme B. AUTHIE et M.P. ANDRE,  de nombreux anciens légionnaires et de porte-drapeaux des amicales légion des environs , une douzaine de porte-drapeaux des associations de SÈTE ,les présidents des  dites associations , un public relativement important a démarré  la cérémonie.

Tout d’abord, le fanion d’une association de légionnaires parachutistes, créée aprés la guerre d’Indochine a été transmis au Président de « l’ALESSE »,  J.P. DE GROOTE, lui-même ancien légionnaire parachutiste.

Une remise de décorations a eu lieu suivant un protocole très strict.

La croix de Chevalier de la Légion d’Honneur, par la Colonelle MOREAU  à M.PORCHERON  Jean-Paul, ancien combattant d’Algérie, blessé durant le conflit et titulaire  en outre de la Médaille Militaire et de la Croix de la Valeur Militaire.

La Médaille Militaire par le Général J.P MARROT à Mr Rémo NENCI, légionnaire durant 17 ans,  et Champion du Monde de Duathlon (vétéran), en Espagne à l’âge de 71 ans !…

La médaille de  Bronze de la Jeunesse, des sports et  engagement associatif,   par le Lieutenant- Colonel B.SOREAU , DMD (Direction Militaire départementale ), au capitaine Honoraire de Légion Etrangère  Gérard GIMENO-CERVERA , instigateur  et créateur d’associations des petits frères des pauvres  et autres personnes en situation précaire ou solitaires

Elle s’est poursuivie par la lecture du récit de la Bataille de Camerone ,d’une voix forte et claire de l’Adjudant OTTO, dans un silence  éloquent et une allocution de M. Le Maire , reprenant les grandes lignes   de la Bataille de Camerone  et rappelant  les missions de la Légion Etrangère sur tous les théâtres d’opérations et des hommes, qui, étrangers au service de la France font le serment Honneur Fidélité pouvant aller au sacrifice suprême.

Cette cérémonie, réglée  avec toute la rigueur légionnaire s’est terminée avec le remerciement aux porte-drapeaux.

 

 

Photos  R. GALLIZIO –                                                       Texte: H. SABATIER

Les commentaires sont fermés.

29 requêtes. 0,177 secondes.