Bonjour à tous !…

Le site de la Section Languedoc-Roussillon intéresse certainement tous les amis retraités de notre profession. Ils pourront lire et découvrir pas mal d’informations sur l’activité de leurs collègues, les travaux en cours, les améliorations de la vie quotidienne.

Les policiers qui viennent de faire valoir leurs droits à la retraite peuvent se signaler pour mieux nous connaître  voire même y adhérer, avec tous les avantages que nous pouvons leur apporter. L’U.N.R.P. compte quelque 9 000 membres. Ne restez pas isolés.

Vous pouvez remplir un bulletin de pré-adhésion  et l’envoyer à l’adresse prescrite. Cliquez-ici

Pour laisser un commentaire :  l’adresse e:mail est demandée mais n’apparaîtra pas dans le commentaire, celui-ci sera publié après contrôle du modérateur pour les raisons  invoquées dans la page ‘La charte’.

Lorsqu’on se connecte pour écrire un article ou pour faire un commentaire, il faut au minimum respecter les règles élémentaires de courtoisie,  par exemple dire bonjour, au revoir, ou merci.

 Il est bien entendu que les articles et commentaires sont réservés à tous les collègues.

Voir les trucs et astuces.

Merci de votre attention,

263ème Promotion de Gardien de la Paix.

Le 17 juin 2022, au sein de l’Ecole Nationale de Police de Nîmes(30) a eu lieu, la sortie de la 263ème promotion d’élèves gardiens de la Paix.

Sous un beau ciel bleu  et une canicule à plus de 40°, devant les autorités Mme la Sous-Préfète du Gard, le DGPN Adjoint  , le  Directeur Zonal Sud de la Formation , le Commissaire Divisionnaire, Directeur  de l’E.N.P.  Nîmes ,les représentants des corps constitués , de la mairie de Castelnau, les élèves ont défilé , accompagnés d’un chant martial, pour se constituer , en pelotons impeccables,  autour de la Place d’Armes..

La commandante  adjointe, a remercié tout d’abord les personnalités, ainsi ceux de la Mairie de Castelnau et rappelait que leur présence était due au décès tragique d’un élève, en début de formation   et dont le nom a été donné à la plus importante salle de l’école.

Elle a exposé les différentes phases  de la cérémonie.

Celle-ci débutera par une importante remise de décorations, l’une par Mme la Préfète, de la Médaille de la Défense nationale, avec étoile, à un élève, qui au cours d’un engagement dans la force barkhane, au Mali  a neutralisé un djihadiste.

Les deux  décorations suivantes, la médaille de Sécurité Intérieur à un élève pour son action au sein de l’opération Sentinelle, et la Médaille d’Honneur de la Police à un formateur  pour 20 ans de services.

Au cours de son exposé, la Commandante a précisé que la Police était une grande famille et pour preuve , la présence , parmi les porte-drapeaux de Clémentine porteur d’un ancien drapeau des combattants de la Préfecture de Police( confié à la garde de l’Ecole )  et son grand père Henri , vice-président de la section AACRMI Gard, Hérault, Vaucluse  portant du drapeau de l’Association, une transmission intergénérationnelle , le tout sous des applaudissements nourris.

Le Directeur Général Adjoint de la Police Nationale  a félicité les élèves, les exhortant à conserver sérieux, probité, courage dans leur future  fonction et précisé que la formation se poursuivra encore plusieurs mois dans les unités d’affectation.

Le Major de la promotion a été invité et a reçu des mains du DGPN, sa carte officielle  ainsi qu’une médaille de l’école.

Il a ensuite prononcé le serment approuvé, d’une seule voix, par la totalité des élèves.

Le nom de baptême a été  dévoilé, en l’occurrence, celui des quatre fonctionnaires tués au cours d’un attentat à la Préfecture de Police en octobre 2019 (DAMIENLANCELOTLE MESCAMTRIFIRO)

Le D;G.P.N.  précisait que le terroriste avait été neutralisé  par le tir d’un élève, issu de L’E.N.P. Nîmes quelques jours auparavant

Cette  cérémonie s’est terminée par l’hymne national, repris  à pleins poumons  avant le traditionnel jeter de casquettes,

Un événement  inédit  est  intervenu, apportant une note fraîche et  pleine d’espoir.

En effet, un jeune élève  s’est positionné au milieu de la place d’armes, devant tous ses collègues, a mis un genou à terre et a demandé  sa belle, en mariage  sous les applaudissements des nombreux parents et amis qui ont été invités, ensuite, à partager des rafraîchissements bienvenus.

1- les pelotons d’élèves gardiens

2-les porte-drapeaux (Clémentine et Henri)

3-Mme la Sous-Préfète passant en revue les effectifs

 

4-Remise de la Médaille de la Défense Nationale (Etoile)

NDLR: Henri SABATIER  vice-président A.A.C.R.M.I. Gard, Hérault, Vaucluse) est fils de Marceau, sous brigadier de Police (aujourd’hui décédé), père de Damien-Xavier, Brigadier-Chef à la D.I.P.J. LYON (B.R.B.) et grand  père de Clémentine qui débute, aujourd’hui, sa vie professionnelle

Une transmission d’ores et déjà assurée.

H.SABATIER

 

    

 

 

Canicule : Les symptômes alertant.

Avec l’arrivée de la chaleur, il se peut que vous ressentiez de la fatigue. 
La canicule est dangereuse pour la santé surtout si votre corps n’est pas encore 
habitué aux températures élevées. 
Votre corps va tenter de réagir afin de maintenir une température corporelle normale. 
Certains symptômes peuvent cependant vous alerter et ne doivent pas être pris à la 
légère.

Vous protéger de la chaleur, : éviter les efforts corporels, hydratez-vous régulièrement, boire, même si la soif ne se fait pas sentir (minimum 2 litres par jour), manger des salades, éviter les plats copieux lourd à digérer, prendre des bains des douches, fermer les volets, s’habiller léger, ( Etc…)

Les signaux qui montrent que vous commencez à souffrir de la

canicule :

— Température corporelle élevée,

— Soif excessive,

— Grande faiblesse, grande fatigue,

— Étourdissements, vertiges, troubles de la conscience,

Nausées, vomissements,

Maux de tête

Crampes musculaires dans les bras, les jambes ou l’abdomen

Température corporelle élevée

Attention cependant, si vous êtes en présence d’une personne qui :

— A la peau très rouge et brûlante

— Tient des propos incohérents,

— Perte d’équilibre,

— Perte connaissance,

— Présente des convulsions,

Il peut s’agir d’un coup de chaleur !  Dans ce cas, aspergez la d’eau froide, ventilez et appelez rapidement le 15. Pour toute information complémentaire, contactez le numéro national d’information «Canicule info service» : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).

35 requêtes. 1,266 secondes.